Les fonderies de Saint-Dizier réalisèrent à partir de 1903 des fontes d’ornement à partir de dessins produits par Guimard.

Ces fontes, alors disponibles sur le marché pour tous ceux désirant se faire construire une maison, connurent une diffusion difficile en raison de leur originalité.
On trouve à Saint-Dizier même certaines maisons qui en sont pourvues.
Voici quelques exemples avec la page correspondante dans le catalogue d’époque :

Au détour d’une rue, la surprise du chef : une maison pourvue de la tête aux pieds de fontes style Guimard :

Et juste derrière les fonderies, dans une impasse envahie par les ronces, deux gouttierres Guimard en train de rouiller lentement…

Saint-Dizier prend doucement conscience de son patrimoine. L’office du tourisme diffuse une petite brochure indiquant les emplacements des fontes visibles à travers la ville et un petit musée (dont l’entrée est gratuite…) présente quelques productions des fonderies, dont les pieds de banc dont j’avais déjà parlé ICI :

D’après la personne qui surveillait ce musée, d’autres pièces n’étaient pas montrées faute de place. Espérons que ceci sera corrigé prochainement.