Pieds de banc Guimard

Hector Guimard fit produire par les fonderies de Saint-Dizier de multiples fontes d’ornement dont certaines refont surface dans des musées ou aux puces de Saint-Ouen. Dans ce dernier cas, les prix demandés par les antiquaires sont bien au-delà des possibilités du commun des mortels.

C’est ce qui me fit rechercher il y a quelques années (presque 10, le temps passe vite…) s’il n’y avait pas un moyen de refaire des tirages de ces pièces. Je contactais les fonderies de Saint-Dizier, heureusement toujours en activité, qui me recommandèrent de contacter les fonderies de l’Union, situées à Rimogne.

Et là, bingo ! Les fonderies de l’union possédaient des moules permettant de reproduire le pied de banc Guimard serie HO (pour moi, le plus beau) dont on peut voir deux exemplaires au musée d’Orsay.

Je commandais donc quatres de ces pieds :

Ils furent livrés à mon domicile quelques jours plus tard, embalés sur une palette et bruts de fonderie par un transporteur professionnel (46 kg par pied multipliés par 4, ça ne passe pas par la Poste). Le prix unitaire était de 580 francs HT.

Deux couches de noir à métaux plus tard, et le résultat fut le suivant :

J’ai malheureusement appris récement que les fonderies de l’Union avaient déposé leur bilan le 7 novembre 2002. J’ignore si elles ont survécu à cette mauvaise passe et ce qu’il est advenu des moules…

3 commentaires

  1. Bonsoir, pourrez-vous SVP poster une photo de vos bancs ? Merci ! et bravo pour votre blog

    1. Désolé, je ne les ai jamais montés. J’ai toujours 3 pieds à la cave et un dans mon salon (pour le plaisir des yeux).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *